top of page
pampa

Déroulé  d 'une consultation

Il n'y a pas de plan de traitement pré-établi ou universel. Chaque animal est différent, aussi bien physiquement que par son caractère et ses ressentis. C'est pourquoi je choisis de m'adapter à mon patient et non l'inverse. 

Il faut savoir que deux animaux souffrants des mêmes blocages (physique, énergétique ou émotionnel) ou d'une pathologie ne recevrons pas forcément le même traitement car ils ne seront pas réceptifs de la même manière ni à la même intensité aux différentes techniques. 

Gardons à l'esprit que chaque corps est différent et doit être traité comme un être unique à part entière.

Les Différents types de consultation

Première Consultation

Cette première séance est avant tout basée sur la discussion pour me permettre de faire connaissance avec l'animal (son caractère, son environnement, ses antécédents...) et son gardien. 

Le but est d'adapter et de personnaliser cette séance et les suivantes en fonction des besoins de l'animal. 

Animaux de sport

Ces animaux en bonne condition physique participent à des compétitions ou effectuent un travail (cani-cross, chiens de l'armée, agility, chevaux de CSO, élagage...). 

Le suivi permet de contribuer à une carrière plus longue, d'améliorer les performances et d'avoir une meilleure récupération après les compétitions. 

Animaux de production

Ou animaux de rente, ils doivent avoir une bonne rentabilité. Le suivi thérapeutique permet d'améliorer la production et sa durée ainsi que la récupération post-partum. 

Consultation de suivi

Suite à la première consultation cela permet la continuité des soins commencés lors de la séance précédente si nécessaire et permet aussi d'obtenir une augmentation du bien-être de l'animal aussi bien sur le plan physique que mental. 

Animal en fin de vie 

J'accompagne l'animal et son gardien dans cette période douloureuse aussi bien avant que après le décès de l'animal. Ce suivi permet d'améliorer le confort de celui-ci autant que possible dans les jours qui précèdent la mort et de diminuer autant que possible la douleur. 

L'aide psychologique du gardien permet aussi un départ dans un climat plus serein et plus apaisé pour l'animal qui ressent la peine et la détresse de l'humain avec qui il a partagé sa vie. 

Bien entendu je ne parle pas du moment de la mort de l'animal qui doit être suivi (autant que possible) par un vétérinaire. 

bottom of page