top of page

Les chakras secondaires et mineurs


Nous avons évoqué les chakras principaux dans les précédents posts. Mais il existe aussi des chakras secondaires et mineurs.


Les chakras secondaires

Aussi appelés chakras bourgeons, sont au nombre de 6. Ils sont situés sous chacune des pattes des animaux et à la base intérieure de chacune des oreilles.

Les 4 chakras des pattes sont associés au chakra racine. Ils permettent à l'animal de ressentir les changements d'énergie. Ils accentuent aussi l'ancrage au sol, et donc à la terre, de l'animal.

Les 2 chakras des oreilles permettent aux animaux de capter les sources d'énergie qui ne passent pas par la terre.

Les 6 chakras bourgeons sont donc des récepteurs d'énergies subtiles (orages, tremblements de terre, éruptions volcaniques...).


Les chakras mineurs

Ils sont au nombre de 21 chez les animaux. Ils sont répartis sur l'ensemble du corps (museau, moustaches, cuisse, bout de la queue...). Ces derniers gouvernent le système sensoriel. Ils sont encore plus petits que les chakras bourgeons mais n'en sont pas moins importants car ils les assistent dans leurs fonctions ainsi que dans celles des chakras majeurs.

Le plus important parmi les chakras mineurs est celui situé au niveau de la voûte des fosses nasales, en dessous des yeux. C'est de lui qu'émane le puissant 6ème sens des animaux. En plus d'utiliser leurs chakras secondaires pour capter les énergies subtiles, les animaux stimulent et rééquilibrent naturellement leurs autres chakras.

En revanche, un animal ayant subit un traumatisme (émotionnel ou physique) ne sera pas toujours en capacité de rééquilibrer lui-même ses chakras. On pourra donc observer des signes d'inconfort ou, lorsque cet inconfort et non rééquilibrage durent depuis longtemps, un début de pathologie. Dans ce cas, l'accompagnement avec un vétérinaire est aussi important que l'accompagnement énergétique.

44 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page